[Visiteur] > Accueil > Les campagnes d’observation

Les arbres remarquables 2019

05.01.2019 | Webmestre

Objectifs

Cette campagne a pour objet de recenser en 2019 les arbres qui contribuent à l’identité paysagère de la commune, que ce soit par leur taille, leur age leur espèce spécifique ou encore leur alignement.

L’enjeu de cette campagne est de protéger les individus remarquables en les inscrivant sur les documents d’urbanisme.

Début des observations 1er Janvier 2019
Fin des observations 31 Décembre 2019
Périmètre Commune de Balma

Cet arbre est-il remarquable ?

Plusieurs critères peuvent rendre un arbre remarquable :

  • Sa beauté. Quand l’arbre possède un intérêt esthétique indéniable du fait de sa forme : silhouette harmonieuse, symétrique, port étalé … arbre noueux, courbé par le vent, rampant, accroché à la roche, poussant dans une ruine, penché, aux formes étranges, etc.
  • Sa position dans le paysage. Un arbre isolé qui se remarque, ou au contraire qui fait partie d’un alignement, bordant ou non une route ou une allée.
  • Son âge : Tout arbre multi-séculaire peut être considéré comme remarquable. Il est cependant intéressant de considérer chaque espèce en fonction de sa longévité propre. Par exemple, les ifs millénaires ne sont pas rarissimes (du moins dans certaines régions de France) alors qu’un pommier de 200 ans le serait.
  • Ses dimensions : Quand sa circonférence ou sa hauteur sont hors normes. Là aussi il convient de considérer l’espèce en question. D’un point de vue statistique un châtaignier de 4m de circonférence n’est pas extraordinaire alors qu’un buis d’un mètre de circonférence est tout à fait remarquable. Idem pour la hauteur.
  • Son histoire. Ou encore les légendes et coutumes pouvant l’accompagner. Tout arbre ayant un lien particulier avec l’homme, avec son histoire (arbres « de Sully », « de la liberté », arbre ayant donné son nom à un lieu, etc) , avec ses légendes, croyances ou coutumes ( arbre-oratoire, « arbre à clous », « arbre à loques », etc), ou lié à certaines pratiques rurales (« Têtard/trogne », arbres « plessés »).
  • Sa rareté. Rareté de l’espèce en tant que telle, mais aussi rareté de l’arbre par rapport à son aire d’origine (arbres de parcs, essences exotiques) / arbre situé hors de sa zone climatique (comme par exemple une espèce typiquement méditerranéenne dans une forêt Vosgienne) / ou encore situé à une altitude inhabituelle.
  • Son étrangeté. Curiosité botanique ou visuelle, arbre mutant, développement inhabituel (« tortillard », tronc en hélice, etc) / fusion de branches / Loupes / Excroissances diverses / Rôle écologique d’une vieille trogne / etc.

Comment contribuer ?

En tant qu’observateur, déposez vos observations comme d’habitude. Liez ensuite chacune de vos observations à la campagne "Les arbres remarquables de Balma" sur la page que vous utilisez pour déposer les photos, grâce au menu "Affecter à une campagne" en bas de page.

N’hésitez pas à nous expliquer en quoi les arbres concernés sont remarquables, ou à nous faire part de leur histoire si vous la connaissez. Renseignez ces éléments dans les détails de l’observation.

Campagne rétrospective

Une autre campagne est ouverte en parallèle pour collecter les observations d’arbres remarquables effectuées avant 2019. La comparaison entre ces deux campagnes permettra de voir l’évolution des arbres dans le temps.

Observations par période

J F M A M J J