[Visiteur] > Accueil > La faune > Oiseaux

Tarier des prés
Saxicola rubetra

Taxon 4049

03.03.2016 | Noemie DELAYE

Identification

Ordre Passériformes
Famille Muscicapidés
Taille 13 cm
Envergure 21 à 24 cm
Alimentation insectivore

Le mâle possède un sourcil blanc très net, une tache blanche à la base de la queue, gorge et poitrine orangées. Les côtés de la tête brun noir encadré de blanc. Une ou deux taches blanches sur les ailes. La femelle et les jeunes ont un sourcil blanc beigeâtre, les côtés de la tête brun clair, sans taches alaires. Confusion possible avec le tarier pâtre (au plumage plus foncé).

Chant : gazouillis brefs, imitations d’autres passereaux. Cri dur : « tac-tac ».

Répartition et habitat

C’est un oiseau migrateur et peu commun en France. Il niche en Europe, jusqu’en Iran à l’Est. En France, sa répartition est très hétérogène. Il est peu commun en Midi-Pyrénées, encore moins dans les 2/3 nord.

Il vit dans les prairies plus ou moins humides, friches, landes, en plaine et en montagne.

Reproduction

Le tarier couve ses œufs pendant 14 jours et les jeunes quittent le nid environs 14 jours après éclosion des œufs.

Protection

La population mondiale est en léger déclin. La principale cause de sa régression est due à la modernisation de l’agriculture qui a conduit à la transformation de son milieu en cultures intensives. Les nids, édifiés directement au sol sont régulièrement détruits lors des fauches. L’espèce est menacée, à court terme, de disparition dans les plaines françaises.

Observations par période

J F M A M J J A S O N D 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 Périodes d'observation - Total: 8
0 1 2 3 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 Nombre d'observations - Total 8

La grille des périodes d'observation indique par une couleur plus ou moins soutenue le nombre d'observations répertoriées pour la période considérée.

Liste des observations