[Visiteur] > Accueil > La faune > Oiseaux

Roitelet huppé
Regulus regulus

Taxon 4308

08.05.2016 | Noemie DELAYE

Ordre Passeriformes
Famille Régulidés
Taille 9 cm
Envergure 13-15 cm
Poids 5 à 7 g
Alimentation insectivore

Description

C’est un tout petit oiseau : le plus léger de notre région, avec le roitelet triple-bandeau. Sa coloration générale est vert olive sur le dessus et blanc/chamois sur le dessous du corps. Ces ailes sont plus foncées, présentant deux barres alaires blanches. Sa calotte est composée d’une bande orange chez le mâle, et jaune chez la femelle, bordée de noir chez les deux sexes. Le juvénile n’a pas les marques colorées sur la tête avant le premier automne.

Le roitelet huppé possède des yeux foncés entourés de blanc. Son bec est noir, fin et pointu. Les pattes et les doigts sont brun clair.

Habitat et répartition

Il est présent dans toute la Sibérie, et dans les zones tempérées et boréales d’Europe. Son habitat préférentiel est la forêt de résineux. Au sud de cette zone, il sera surtout présent de manière morcelée sur les milieux montagnards. En Midi-Pyrénées, il est bien présent en montagne. L’espèce est partiellement migratrice. En hiver, une partie de la population descend en plaine et vers le Sud de la France. On peut alors l’observer sur toute la région.

Comportement

C’est un oiseau très actif, aux vocalises très aiguës. Il se suspend souvent la tête en bas ou volète pour attraper des insectes au dos des feuilles. Le mâle expose et hérisse sa crête orange vif lors des parades nuptiales.

Le nid du roitelet huppé est construit en hauteur, essentiellement par le mâle. Il est composé de mousse, de lichens et de plumes, de la toile d’araignée faisant office de colle. Une dizaine de petits œufs clairs sont déposés, à raison d’un par jour, et seront couvés pendant environ 16 jours. C’est la femelle, nourrie alors par le mâle, qui couve les œufs et prend soin des poussins les premiers jours. Les deux adultes nourrissent ensuite les jeunes qui vont quitter le nid 2 à 3 semaines après leur naissance.

Protection / Menaces

Le Roitelet huppé est très vulnérable aux hivers rudes qui provoquent une forte mortalité et qui doit être compensé par une bonne reproduction. Morcellement et diminution de son habitat sont aussi une menace potentielle.

C’est une espèce protégée en France où l’espèce est en déclin. Elle est classée "Least concern" (préoccupation moindre) sur la liste rouge mondiale.

Observations par période

J F M A M J J A S O N D 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 Périodes d'observation - Total: 3
0 1 2 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 Nombre d'observations - Total 3

La grille des périodes d'observation indique par une couleur plus ou moins soutenue le nombre d'observations répertoriées pour la période considérée.

Liste des observations

2728 - Roitelet huppé

Roitelet huppé (1) - Stade de Balma, Balma
11.03.2016 - Noemie DELAYE (Biodiv.Balma)

Roitelet huppé
3006 - Roitelet huppé

Roitelet huppé (1) - Bois de Lagarde, Balma
22.12.2015 - François GRANJA (Biodiv.Balma)

179 - Roitelet Huppé

Roitelet huppé (2) - 10 rue de la Clairière, Balma
21.03.2010 - Hervé LEGAL (Biodiv.Balma)

Complements

Sources et liens

  • Wikipédia
  • Oiseaux.net
  • Guide Heinzel des oiseaux d’Europe, d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient, Hermann Heinzel, Les guides du naturaliste - Delachaux et Niestlé - édition 2014.
  • Atlas des oiseaux nicheurs de Midi-Pyrénées, Nature Midi-Pyrénées, Delachaux et Niestlé