[Visiteur] > Accueil > La faune > Oiseaux

Sittelle torchepot
Sitta europaea

Taxon 3774

08.11.2009 | Noemie DELAYE

Caractéristiques

Ordre Passeriformes
Familles Sittidés
Taille 14 cm
Envergure 23-27 cm

Description

C’est un oiseau trapu, à queue courte et long bec robuste gris. Le dessus est bleu-gris de la tête à la queue. Le dessous est blanc au niveau des joues et du menton et devient orange au niveau de la poitrine. Les juvéniles sont plus terne. Au niveau de la tête, une ligne noire traverse l’œil, du bec au début des ailes. Les yeux sont noirs et les pattes sont brunes orangé clair. Ses ailes sont courtes et arrondies.

Comportement

Elle pousse un cri caractéristique : « tui » court et fort répété plusieurs fois. Son chant sifflé et sonore se fait entendre dès la fin de l’hiver. C’est un oiseau territorial qui ne supporte pas la présence de congénères de son espèce.

Alimentation

Cette espèce se nourrit d’insectes trouvés dans l’écorce des arbres. Elle consomme également des graines et des fruits à coque en hiver. Elle se sert de l’écorce des arbres pour y coincer des glands ou noisettes qu’elle ouvrira ensuite à coup de bec.

Reproduction

Elle niche dans un trou déjà existant (ancienne loge de pic par exemple), dont elle va réduire l’entrée avec de la boue séchée. L’intérieur est alors composé de copeaux d’écorces, d’herbes, de poils et de plumes. La femelle pond 6 à 8 œufs qu’elle va couver pendant 15 jours. Les oisillons sont ensuite nourris par les deux parents et quitteront le nid environ 25 jours après la naissance.

Habitat

On la trouve essentiellement en forêt et dans les grands parcs ou jardins, composés au moins en partie de feuillus. La sitelle préfère les vols courts d’arbres en arbres puis se déplace le long des troncs avec agilité grâce à ses longues griffes.

Répartition

Oiseau du palé-arctique, elle est répandue du Maroc au sud de la Suède et de la Norvège, et du Portugal à l’extrémité ouest de la Russie. Quelques populations sont présentes en Asie et au Moyen-Orient.

Elle est communément rencontrée en Midi-Pyrénées, avec des densités plus importantes dans les boisements anciens que jeunes.

Menaces et protection

La Sittelle torchepot est commune et largement répandue dans son habitat. La population européenne est stable, voire en amélioration. C’est une espèce protégée en France. Au niveau européen, elle est inscrite en annexe II et III de la convention de Berne. Elle est classée « Least concern » sur toute les liste rouges mondiales, européenne et nationale.

Observations par période

J F M A M J J A S O N D 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 Périodes d'observation - Total: 53
0 10 20 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 Nombre d'observations - Total 53

La grille des périodes d'observation indique par une couleur plus ou moins soutenue le nombre d'observations répertoriées pour la période considérée.

Liste des observations

Pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Couple de sittelles au nid
5995 - Couple de sittelles au nid

Sittelle torchepot (2) - Bois des archevêques, Balma
16.03.2018 - Renaud LAURETTE (Biodiv.Balma)

Sittelle préparant son nid
5984 - Sittelle préparant son nid

Sittelle torchepot (1) - Bois des archevêques, Balma
16.03.2018 - Renaud LAURETTE (Biodiv.Balma)

5779 - Sittelle

Sittelle torchepot (1) - Rue de la Clairière, Balma
07.12.2017 - Noemie DELAYE (Biodiv.Balma)

5768 - Sittelle

Sittelle torchepot (1) - Rue de la Linasse, Balma
07.12.2017 - Noemie DELAYE (Biodiv.Balma)

sittelle ?
5434 - Sittelle

Sittelle torchepot (1) - Bois de Lagarde, Balma
07.05.2017 - Renaud LAURETTE (Biodiv.Balma)

5188 - sittelle torchepot

Sittelle torchepot (1) - Chemin de Nollet, Balma
18.03.2017 - Renaud LAURETTE (Biodiv.Balma)

Sittelle torchepot
3061 - Sittelle torchepot

Sittelle torchepot (2) - Rue Marcel Doret, Balma
19.01.2017 - François GRANJA (Biodiv.Balma)

Pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Complements

Sources et liens
- Oiseaux.net
- Oiseau-libre.net
- Wikipédia