Observer la faune ou la flore est la première étape de l’analyse de la bio-diversité.

Qui peut être observateur ?

Notre démarche ne consiste pas à recourir à des naturalistes chevronnés (ils restent les bienvenus), mais de faire appel au public le plus large afin de sensibiliser celui-ci. Pour être observateur, votre principal atout sera donc d’en avoir l’envie et la disponibilité.

Avec le temps, et en confrontant les observations ou en les faisant interpréter (voir le rôle d’interprète), l’objectif est de constituer progressivement un réseau d’observateurs dont la précision et la pertinence ira grandissante, tout en gardant à cette activité un caractère ludique et convivial.

Les données d’une observation

Pour que des données d’observations soient exploitables, c’est à dire qu’elles puissent rentrer dans un comptage ou une analyse qualitative, un minimum d’information doivent être communiquées par l’observateur.

Parmi elles :
- le nom de l’espèce ou de la famille observée [1] ;
- le nombre de spécimens observés ;
- le sexe des spécimens (s’il est identifiable)
- les critères que vous avez utilisés pour l’identification (morphologie, couleur, comportement, cri, taille, etc)
- la date et l’heure de l’observation
- le lieu précis de l’observation (une adresse ou une position géographique [2])
- le milieu où se trouvait le spécimen (jardin, champ, bois, rue, ruisseau, etc).
- tout commentaire que vous jugerez utile (comportement, maladie, etc).
- des documents dont vous avez les droits tels qu’un enregistrement, une photographie, un dessin, une vidéo, etc [3].
- le nom de l’observateur, et un moyen de le contacter. Cette donnée est essentielle : elle nous permet à la fois de vous contacter pour obtenir des détails, et de corréler entre elles les observations d’une même source ;

Comment transmettre une observation ?

Deux possibilités vous sont proposées :
- en ligne sur biodiv.balma : vous devez pour cela être inscrit et connecté. La procédure d’inscription ne prend que quelques secondes ; elle vous communiquera un identifiant et un code d’accès grâce auxquels vous pourrez vous connecter pour chaque nouvelle observation. Une fois connecté, vous pouvez renseigner les détails de votre observation dans le formulaire approprié.
- par email auquel vous joindrez le formulaire textuel renseigné.
- par courrier en utilisant la version imprimée du même formulaire.

Veuillez noter qu’aucun accusé de réception ne vous sera transmis pour les observations communiquées par la poste.

Notes

[1] le nom vulgaire est suffisant

[2] si vous en disposez, aidez-vous d’un GPS ou de sites internet de cartographie donnant des positions précises. N’oubliez pas d’indiquer dans ce cas le référentiel utilisé.

[3] Consultez attentivement l’article consacré aux documents communiqués, tant pour les contraintes de format que pour les aspects de propriété intellectuelle - Attention : la transmission d’un document suppose que vous avez pris connaissance des conditions précisées dans cet article.