[Visiteur] > Accueil > Les milieux > La vallée de l’Hers

Au fil de l’Hers

29.05.2015 | Roger CULOS

 

Le bassin versant de l’Hers, hors Girou, s’étend sur 1000 km2 et inclut 40 communes au fil de son lit de 90 km.

« L’Hers prend sa source à Fonters, petit village à 10 km au Sud-Est de Salles sur l’Hers, dans le département de l’Aude. Etymologie : font = fontaine, source ; ers = hers, donc la source de l’Hers. » cf. couleur-lauragais.

La source de l’Hers
Sur la carte de Cassini : « Fonters de haut » et « Fonters de bas »

Sur la carte IGN, le ruisseau est dessiné à l’amont de Fonters jusqu’au dessus de 350 m d’altitude, sur la commune de Laurac (11).

Un lit artificiel

Depuis longtemps la rivière est réputée capricieuse. Son profil plat favorise la formation de marécages d’où une insalubrité chronique ; les inondations fréquentes emportent le bétail, noient les récoltes.

  • 1710-1750 : destruction des moulins sur ordre royal du 5 mai 1739 et creusement d’un chenal. Résistance malgré les primes : le Moulin de Lasbordes n’est démoli qu’en 1759.
  • 1835 : curage du Noncesse.
  • 1875, 1952… Inondations jusqu’en 1971 … drainages, re-calibrages.
  • Années 90 : le lit est déplacé vers Balma lors de la construction de l’autoroute.
  • Années 2000 : Aménagements des berges et plantations, en particulier, de saules.

Un cadre de vie

La rivière, ses berges et sa vallée abritent une faune et une flore variées : poissons, oiseaux, mammifères, insectes, amphibiens, mollusques. Pour les animaux, la vallée est à la fois un habitat et un corridor de passage.

Le syndicat de l’Hers a entrepris, depuis plusieurs années, des aménagements visant à restaurer ou préserver les espaces naturels, varier les habitats et favoriser le passage ou le séjour des poissons et oiseaux.

La vallée a donc un fort potentiel écologique qui ne demande qu’à être préservé et valorisé.

La vallée est également un "tampon thermique" qui limite la propagation à Balma de la chaleur urbaine de Toulouse, luttant ainsi de manière naturelle contre le réchauffement urbain lié à la densification de nos habitats.

Débit, prélèvements et rejets

Le débit dépend surtout de la pluviométrie parfois très faible en été. De l’eau provient aussi de la Montagne Noire (soutien d’étiage).

Débit moyen de l’Hers
Valeurs moyennes sur 50 ans, mesurées au pont de Périole.

L’eau de l’Hers est prélevée tout au long du lit par 65 communes, essentiellement à des fins d’irrigation. Balma prélève 3% en volume.

Les rejets dans la rivières peuvent avoir différentes origines :

  • le ruissellement dans les terres agricoles, les milieux naturels peu boisés ( 50% du bassin) ;
  • les stations d’épuration disséminées dans le bassin. (Les égouts des villes plus proches de Toulouse ont été dérivés vers la station de Ginestous).
  • le ruissellement des zones imperméabilisées… dont l’autoroute sans bassin d’orage ;
  • les rejets domestiques des zones urbanisées.

Notons que l’imperméabilisation des sols, liée à l’urbanisation, a pour effet de faire augmenter parfois fortement le niveau de l’eau en période d’orage.

La qualité de l’eau

La qualité de l’eau elle-même limite encore la vie aquatique, même si des efforts sont réalisés. A l’aval du bassin, à la station St Sauveur, en 2013, sur 150 molécules de produits phytosanitaires recherchées 21 ont été détectées de manière régulière, souvent à de faibles doses ; les nitrates sont présents. Des hydrocarbures, provenant de ruissellements de l’autoroute, sont notés responsables du mauvais état chimique de la rivière au niveau de cette station.

Les organisations

L’agence de l’eau du bassin Adour-Garonne a pour missions de lutter contre la pollution et de protéger l’eau et les milieux aquatiques.

120 communes sont groupées dans le Syndicat de Bassin Hers-Girou. Cet établissement public d’aménagement et de gestion des eaux sur les sous-bassins de
l’Hers et du Girou définit le Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) mis en œuvre par l’agence de bassin.

Observations d'espèces par période

J F M A M J J A S O N D 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021 2022 Au fil de l’Hers - Total: 1574 observations 100 200 300 400 0 1 0 1 0 0 0 1 5 18 28 80 140 140 173 226 93 105 109 187 165 102

Liste des observations

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 160

Trier: par numéro | par date

Pie bavarde
9889 - Pie bavarde

Pie ( Passériformes ( passereaux ) : 2 - Impasse des carènes, Balma
07.02.2022 - Alain CECILLON (Biodiv.Balma, espèce)

Eupteryx atropunctata
9885 - Eupteryx atropunctata

Eupteryx atropunctata ( Hémiptères ) : 1 - Impasse des carènes, Balma
03.05.2022 - Alain CECILLON (Biodiv.Balma, espèce)

Fauvette pitchou
9881 - Fauvette pitchou

Fauvette pitchou - Avenue des Arènes, Balma
16.11.2022 - Alain CECILLON (Biodiv.Balma, espèce)

9870 - Cris de chevêches

Chevêche d’Athéna - Rue Saint-Jean, Balma
18.11.2022 - Gabriel Caucanas (Biodiv.Balma, espèce)

Pyrale de la menthe
9866 - Pyrale de la menthe

Pyrale de la menthe - Impasse des carènes, Balma
16.07.2022 - Alain CECILLON (Biodiv.Balma, espèce)

L'anthidie interrompue
9864 - L’anthidie interrompue

L’Anthidie interrompue - Impasse des carénes, Balma
16.07.2022 - Alain CECILLON (Biodiv.Balma, espèce)

Collier de corail
9857 - Collier de corail

Argus brun - Impasse des carènes., Balma
15.09.2022 - Alain CECILLON (Biodiv.Balma, espèce)

Anthaxie
9850 - Anthaxie

Anthaxie du saule - Impasse des carenes, Balma
05.04.2022 - Alain CECILLON (Biodiv.Balma, espèce)

Sylvaine mâle
9837 - Sylvine mâle

Sylvine - Impasse des carénes, Balma
25.09.2022 - Alain CECILLON (Biodiv.Balma, espèce)

Couleuvre vipérine
9836 - Couleuvre vipérine

Couleuvre vipérine - Impasse des carènes, Balma
19.08.2022 - Alain CECILLON (Biodiv.Balma, espèce)

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 160

Portfolio