[Visiteur] > Accueil > La faune > Oiseaux

Épervier d’Europe
Accipiter nisus

Taxon 2895

19.01.2013 | Noemie DELAYE

Caractéristiques

Ordre Accipitriformes
Famille Accipitridés
Taille 30 - 38 cm
Envergure 55 - 70 cm
Longévité 16 ans

Description

L’épervier d’Europe ressemble beaucoup à l’autour des palombes, mais présente un corps moins puissant, une tête plus ronde, une queue plus fine et ses ailes sont relativement plus larges avec des extrémités plus arrondies.

La femelle, identique à un autour femelle mais en plus petite, arbore un plumage brun foncé ou brun gris sur le dessus et un plumage blanchâtre, barré de brun sur le dessous. Le dessin de la tête est plus marqué que chez le mâle, avec notamment un sourcil plus blanc. L’iris de la femelle est jaune. Elle est globalement plus grosse et plus brune que le mâle.

Le mâle fait environ la même taille qu’un faucon crécerelle et présente un dos gris ardoisé, un dessous blanchâtre barré de brun roussâtre. Il a des joues rousses, une zone blanche au niveau de la gorge et au-dessus de l’œil et un iris jaune ou rouge-orangé.

Chez les 2 sexes, la queue est barrée de 4 à 5 bandes foncées. Les pattes sont jaunes, plus ou moins orangé. Les juvéniles sont semblables à la femelle, en étant plus brun que celle-ci.

L’épervier arbore un vol battu, alterné avec de glissade planée, avec les ailes à demi-repliées. Il est discret, mais on peut surprendre des caquètements près du nid « kek kek », « kiou kiou kiou », durant les périodes de reproduction. La vitesse du cri va déterminer sa finalité (vols de parade ou cri d’alarme par exemple).

Alimentation

L’épervier se nourrit de petits oiseaux (grives, merles, moineaux) qu’il capture souvent au ras du sol et, en fonction de la saison, de petits mammifères. C’est un chasseur obstiné, qui peut poursuivre sa proie très longtemps.

Reproduction

Son nid, renouvelé chaque année, est construit dans les arbres à une hauteur de 5 à 8 mètres. 4 à 6 œufs y sont pondus en juin, à 2 jours d’intervalle les uns des autres et sont couvés 34 jours chacun. Les oisillons restent au nid encore un mois après éclosion puis sont encore dépendant de leur parent pour 3 à 4 semaines.

Habitat

C’est un rapace forestier que l’on trouvera dans divers habitats présentant des espaces ouverts et arborés : forêt, grands parcs, villages, champs… Il évitera ainsi les parties intérieures des grandes forêts et préféra des forêts d’une superficie inférieure à 10 hectares.

Répartition

C’est une espèce présente dans toute l’Europe de la péninsule ibérique jusqu’aux pays scandinaves et à la Russie. En Asie, il se reproduit en Russie et passe le reste de l’année dans tous le Sud, du Moyen-Orient au Japon. Il est présent dans toute la France où deux sous-espèces sont présentes : Accipiter nisus wolterstorffi en Corse avec plusieurs milliers de couples et Accipiter nisus nisus (30 000 à 40 000 couples) dans le reste de la France métropolitaine. En Midi-Pyrénées, où il est présent partout, sa densité est estimée à une dizaine de couples aux 100km².

Les oiseaux du nord sont migrateurs, ainsi, des oiseaux d’Europe du Nord viennent hiverner en Europe tempérée, dont la France, à partir de la mi-août.

Menaces et protection

L’épervier a connu une mauvaise passe du fait de l’utilisation d’insecticides, fragilisant les œufs, mais il présente aujourd’hui, grâce à l’arrêt des produits mis en cause, une population importante (3 millions d’individus) et stable. Le manque de ressource alimentaire et la chasse sont un problème dans certaines régions. C’est une espèce protégée en France, elle est aussi inscrite à la convention de Berne (annexe II et III) et à la convention de Bonn (annexe II), qui lui confère une protection au niveau européen et internationale. Il est classé « least concern » sur la liste rouge de l’UICN.

Observations par période

J F M A M J J A S O N D 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 Périodes d'observation - Total: 9
0 1 2 3 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 Nombre d'observations - Total 9

La grille des périodes d'observation indique par une couleur plus ou moins soutenue le nombre d'observations répertoriées pour la période considérée.

Liste des observations

Complements

Sources et liens