[Visiteur] > Accueil > Actions & activités

Sortie du 16 Octobre 2010
Parc et bois de Lagarde - Balma

Une dizaine de participants se sont retrouvés dans l’après midi du 16 octobre pour découvrir, guidé par Roger CULOS, les essences d’arbres présentes dans le bois de Lagarde.

27.10.2010 | Renaud LAURETTE, Roger CULOS

 

Une visite du bois de Lagarde

JPEG - 59 ko
Observation des arbres en compagnie de Roger CULOS

Après un rendez-vous manqué avant l’été, c’est finalement le 16 octobre dernier que nous avons retrouvé Roger CULOS près de la piscine municipale pour une visite de deux heures environ au travers du bois puis du parc de Lagarde. L’occasion pour la dizaine de participants de reconnaître les essences d’arbre à leur feuillage, et de distinguer les essences indigènes des essences importées.

Roger CULOS nous avait préparé une présentation de la notion de forêt climacique, ainsi qu’une liste des essences qu’il avait préalablement recensées, afin de faciliter notre prise de notes.

Quelques mots sur la forêt

Le domaine de Lagarde abritait anciennement une grande demeure, qui fut un temps utilisée comme gendarmerie avant d’être rasée. Quelques vestiges de construction subsistent encore dans ce que fut la propriété, aussi bien dans le bois que dans le parc.

Cette histoire récente amène à distinguer deux zones : le bois de Lagarde, peuplé essentiellement d’arbres dont la croissance s’est faite sans intervention humaine, et le parc (toute la zone entre la bordure du bois et l’avenue François Mitterand), dont les arbres ont pour l’essentiel été plantés par l’homme, notamment à l’occasion de l’aménagement de cette propriété aujourd’hui disparue.

L’espèce dominante du bois est le chêne pubescent, qui trouve à Toulouse les conditions de température et d’humidité qui lui conviennent. Avec ce chêne, se multiplient un ensemble d’autres plantes qui trouvent à leur tour dans le sous bois des conditions propices ; c’est tout ce "cortège" d’espèces qui ensemble recouvriraient notre région si l’homme cessait de l’aménager.

Mais on trouve également dans le bois des essences sans rapport avec le cortège du chêne pubescent : si quelques unes de ces plantes ont été placées par l’homme, les autres se sont propagées depuis les jardins voisins.

Les espèces observées

Parmi les essences présentes dans le bois, notre parcours du 16 octobre nous a permis de découvrir les suivantes :

EspèceOrigineRemarquesObservations
Ailante glanduleux Introduite Un groupe isolé
Alisier torminal Locale
Aubépine Locale Abondante obs 374
Buis Locale Quelques buissons dans le parc et à la limite du bois obs 375
Buisson ardent Introduite (Pyracantha) obs 376
Cèdre du Liban Introduite Espèce plantée dans le parc obs 377
Charme Locale
Chêne pédonculé Locale beaucoup moins présent que le précédent, se reconnait par le pédoncule entre le rameau et le gland obs 378
Chêne pubescent Locale Espèce très abondante, c’est l’essence principale de la forêt obs 379
Chêne rouge Introduite
Chêne vert Locale Présence marginale obs 380
Cognassier Les fruits sont formés en cette saison obs 381
Cyprès d’Italie Introduite Présent dans le parc obs 382
Églantier Locale Assez abondant
Érable champêtre Locale obs 383
Érable plane Locale
Figuier commun Introduite
Filaria Locale Présent dans le parc
Fragon, petit houx Locale Très abondant de manière spontanée dans le sous bois
Frêne Locale
Fusain d’Europe Locale
Genêt à balais Locale
Genêt d’Espagne Locale
If Introduite
Laurier sauce Locale Assez abondant
Lierre Locale
Lilas Introduite
Liquidambar, copalme Introduite arbre ornemental, planté dans le parc
Marronnier Introduite
Merisier Locale
Noisetier, coudrier Locale
Pin noir Introduite Présence faible
Pin parasol Introduite Essence méditerranéenne, présence marginale
Platane à feuille d’érable Introduite
Prunellier Locale
Robinier ou faux acacia Introduite
Ronce Locale
Tilleul commun Locale
Thuya Introduite Plusieurs éléments plantés dans le parc. Connu au Canada sous le nom de cèdre rouge.
Viorne tin Locale Assez abondant