[Visiteur] > Accueil > Actions & activités

Le latin de ma rue

18.11.2019 | Actualité en bref

12 novembre 2019 Temps incertain mais classe de 4ème du collège Jean Rostand prête à découvrir les plantes qui bordent les trottoirs voisins.

A l’invitation de Claire Van Beek, professeure de Lettres qui les a sensibilisés au latin botanique, Biodiv.Balma se joint au groupe animé par Boris Presseq (Botaniste au Muséum de Toulouse, il mène un inventaire de la flore sauvage dans le centre-ville toulousain).

... Et c’est une succession de découvertes pour les collégiens sur le chemin qui les amènent à la Place de la Libération. Cornouiller sanguin (Cornus sanguinea), oseille gracieuse à la feuille en forme de violon (Rumex pulcher), plantain lancéolé aux feuilles nervurées en forme de fer de lance (Plantago lanceolata), piloselle (Pilosella officinarum) toxique pour les autres plantes, euphorbe sauvage (Euphorbia peplis) au latex toxique, pourprier maraîcher (Portulaca oleracea). Avec attention, les élèves inscrivent à la craie sur le bord du trottoir le nom botanique (en latin) de toutes ces plantes.

Nombre d’entre elles, en bord de chemin, sont soit médicinales, soit comestibles comme le peuplier noir (Populus nigra) qui offre au bout d’un bourgeon terminal la célèbre propolis ou encore les fruits sucrés du micocoulier de Provence (Celtis australis), arbre méditerranéen à proximité de la mairie.

Les bords de trottoirs sont un vrai trésor pour qui s’y attarde et ouvre les yeux sur le monde méconnu des "sauvages" de nos rues. A votre tour, de les chercher.

texte : A. Damon - Photo C. Van Beek